Le Médiateur des entreprises et le Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables : deux expertises combinées au service de l’innovation

Philippe ARRAOU, président du Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables (CSOEC) et Pierre PELOUZET, médiateur des entreprises, ont signé ce jour une convention de partenariat qui vise à renforcer la coopération entre les deux institutions.

Cette convention est née de la volonté commune de combiner les expertises de la Médiation des entreprises et du CSOEC au service de l’écosystème des entreprises innovantes (start-ups, PME, ETI) désireuses de valoriser leurs travaux de R&D et d’Innovation au titre du CIR-CII.
Alors que jusqu’à présent les deux institutions collaboraient de manière ciblée sur ce sujet, cette convention a pour objectif d’associer plus largement le CSOEC et les experts-comptables aux travaux de la Médiation des entreprises, autant dans le cadre de la médiation que dans la gestion du dispositif de référencement des acteurs de conseil en CIR-CII qu’il anime.

En signant cette convention, la Médiation des entreprises s’engage à sensibiliser le CSOEC aux actions de médiation et à orienter vers les experts-comptables, les entreprises innovantes qui la saisissent en raison de difficultés financières et comptables, inhérentes à la valorisation du CIR-CII.

De son côté, le CSOEC s’engage à relayer auprès de ses membres l’information relative aux services de la Médiation des entreprises, et à apporter son soutien à la mission d’accompagnement des entreprises innovantes qu’elle remplit.
Cette convention prévoit enfin la mise en oeuvre d’actions communes de sensibilisation (conférences, guides etc.).

Pierre PELOUZET : « Je me félicite de la signature de cette convention qui va permettre de diffuser, via le CSOEC et ses experts-comptables, la culture de la médiation auprès des PME qui rencontrent des difficultés soit d’ordre contractuel, soit avec l’administration dans le cadre du CIR-CII. Cette convention est le point de départ d’une collaboration étroite entre les experts-comptables, l’Ordre et la Médiation des entreprises sur d’autres sujets communs tels que les problèmes de trésorerie, l’affacturage inversé ou les délais de paiement ».

Philippe ARRAOU : « Ce partenariat avec la Médiation des entreprises permet de conforter le rôle des experts-
comptables auprès des entreprises innovantes. Au-delà des recherches d’opportunités en termes d’aides et de financements spécifiques, l’expert-comptable doit être aussi un incitateur à l’innovation. Il accompagnera et conseillera son client tout au long de sa démarche stratégique d’innovation : investissement, financement, statut de jeune entreprise innovante, crédit d’impôt recherche, outils de pilotage, prévention des difficultés… Ces dispositifs sont encore trop peu connus des chefs d’entreprise. Or, ce sont les experts-comptables qui peuvent repérer ces entreprises à potentiel, les orienter vers les bons dispositifs, les inciter à se regrouper et à innover, et être à leurs côtés en cas de difficultés. »